Middle-Earth

Bienvenue dans la Terre du Milieu. L'avenir s'annonce sombre cependant des opposants à Sauron se dévoile enfin.Comment le contrer si ce n'est lui prendre la chose qui lui est la plus précieuse?...l'anneau unique...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 /~~/ Les Races! /~~/

Aller en bas 
AuteurMessage
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:06

Elfes:



On raconte que, lorsque Varda eut achevé son oeuvre, et il fallut longtemps, quand Menelmacar s'élança dans le ciel et que la flamme bleue d'Helluin perça les nuées au-dessus des murailles du monde, à ce moment même naquirent les Premiers-Nés d'Ilúvatar. Ils éveillèrent du sommeil d'Ilúvatar sur les rives du Lac de Cuivenen, l'Eau de l'Eveil et, muets encore, leurs yeux virent avant toutes choses les étoiles du ciel. Depuis lors ils n'ont cessé d'aimer cette lumière et d'adorer Varda Elentari avant tous les autres Valar.

Les Elfes restèrent longtemps dans cette première demeure au bord du lac, sous les étoiles, ils apprirent un langage. Ils se nommèrent eux-mêmes les Quendi, ceux qui parlent avec une voix, car ils ne connaissaient encore aucune autre créature dotée de la parole ou chant. Le premier son qu'ils entendirent fur le murmure de l'eau coulant sur les rochers, et leur première manière de s'exprimer furent des sons harmonieux, ensuite des chants : ceci explique leur gout pour les chansons.

Les Premiers-Nés fut découvert par Oromë pendant une de ses chasses. Oromë, émerveiller par les Elfes leur invitera de le suivre à Valinor. Oromë choisit trois ambassadeurs parlèrent pour leur peuple. Ca furent Ingwë, Finwë et Elwë qui plus tard devinrent rois. A leur arrivée ils furent remplis d'admiration pour la gloire et la majesté des Valars, et de désir pour la lumière et la splendeur des Arbres. Oromë les ramena à Cuivenen où ils parlèrent à leur peuple et lui conseillèrent d'écouter l'appel des Valar et de les suivre dans l'Ouest. Ainsi eut lieu la première séparation des Elfes. Les parents de Ingwë et ceux de Finwë et d'Elwë, pour la plupart, furent entrainés par les récits de leurs chefs et prêts à les suivre, ainsi qu'Oromë. Depuis ce temps, ces Elfes furent appelés les Eldar, un nom qu'Oromë avait d'abord donné aux Elfes dans leur propre langage. Certains refusèrent de quitter les Eaux de l'Eveil, préférant les grands espaces sous les étoiles de la Terre du Milieu à ce qu'on leur avait dit des Arbres. Ce furent les Avari, les Révoltés, qui furent ainsi séparés des Eldar et ne les revirent plus avant des siècles et des siècles.

Les Eldar s'apprêtèrent au grand départ et se divisent en trois tribus. La première, moins nombreuse et la première à partir, fut conduit par Ingwë, le plus noble seigneur des Elfes. Il entra dans Valinor et prit place aux pieds des Puissants et tous les Elfes respectent son nom, mais il ne revint pas sur les Terres du Milieu, et n'y jeta jamais plus les yeux. Son peuple s'appelait les Vanyar, les plus beaux des Elfes, les préférés de Manwë et de Varda.

Ensuite vinrent les Noldor, nom d'un peuple sage, le peuple de Finwë. Ce sont les Penseurs, les amis d'Aulë, il y a de nombreux chants à leur louange car ils ont travaillé et combattu longtemps ensembles à grand-peine dans les anciens territoires du Nord.

La plus grande tribu arriva enfin, Les Teleri. Ils avaient tardé en route et n'étaient pas pleinement décidés à s'exposer à la lumière de Valinor. Ces Elfes aimaient surtout vivre près de l'eau et ceux qui arrivèrent sur la côte Ouest enfin tombèrent amoureux de la mer. Au pays d'Aman, ils furent appelés les Elfes Marins, les Falmari, ceux qui font de la musique près de l'écume des vagues. Ils bâtirent l'Alqualondë, le Port des Cygnes. Tellement ils étaient nombreux qu'ils avaient deux seigneurs : Elwe Singollo et son frère Olwë.

Les trois tribus des Eldalië qui parvinrent en Aman furent appelées les Calaquendi, les Elfes de Lumière. Il y eut d'autres Eldar pour s'aventurer dans l'Ouest, mais ils s'égarèrent en route ou firent demi-tour, ou bien encore s’installèrent sur les rivages des Terres du Milieu, la plupart d’entre eux venant des Teleri, comme il sera dit plus tard. Ils vivaient près de la mer ou exploraient les montagnes et les forêts, même si leur cœur restait tourné vers l'Ouest. Les Calaquendi les appelèrent les Umanyar, car ils n'atteignirent jamais le Pays d'Aman, la terre bénie des Valar, et les Umanyar comme les Avari étaient pour eux les Moriquendi, les Elfes de la Nuit, car ils n'avaient jamais vu la Lumière qui existait avant le Soleil et la Lune.

Les Eldars utiliseraient le langage Elfique en Valinor, un langage appelé le Quenya. Les Noldors quittèrent Valinor pour revenir sur les Terres du Milieu plus tard, et ils priaient avec eux le Quenya. Un autre langue voir le jour dans Beleriand, le Sindarin, un dérivé du langage d'origine, le Quenya, et fut transformé par le Temps.

Les Elfes sont Les Premiers-Nés, conçus par Ilúvatar seul. Ces sont des êtres sages et immortels. Leur sagesse ne faite que grandir avec le temps. La vieillesse et maladies n'ont aucun effet sur eux. Leurs corps étaient d'essence terrestre et pouvaient être détruits : en ces temps ils ressemblaient plus aux corps des Humains, car il n'y avait pas trop longtemps que leur esprit les habitait comme une flamme, une flamme qui doit les consumer au cours des siècles. Lorsqu'un elfe meurt, son esprit se rend dans les cavernes de Mandos.

Les Elfes sont les plus beaux de toutes les créatures sur terre, mais connaissaient également le bonheur et la douleur les plus extrêmes des fois. Ils peuvent être tués ou mourir de chagrin.


Dernière édition par le Sam 8 Sep - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:08

Nains:




Il est dit qu’au commencement, les Nains furent créés pare Aulë pendant la nuit des Terre du Milieu. Ceci est arrivé à cause de son envie de voir la venue des Enfants auxquels il pourrait enseigner son savoir et talents. C’est dans une caverne sous les montagnes des Terre du Milieu qu’il donne vie aux Sept Pères des Nains. Il créa des Nains tels qu’ils sont aujourd’hui, fort, robustes et résistants. Iluvatar apprit ce qui avait été fait et montre son mécontentement à Aule car les Nains n‘avaient aucune existence dans La Terre du Milieu. Ils ont étais condamné à bouger, penser et vivre que par la volonté de leur Père Aule. Ilúvatar eut pitié d’Aulë et de son désir, à cause de son humilité. Il acceptera le désir d’Aulë et donna l’être aux pensées des Nains, mais il n’apportera aucune correction aux Nains. C’est dans un lieu éloigné que les Nains furent endormir par Aulë jusqu’à l’apparition des Premiers-nés, les Elfes.

Les Nains furent réveiller à l’époque ou Melkor devient un rebel, alors Aulë leur donné une grande endurance. Ils sont désormais durs comme le roc, obstinés et prompts à l’amitié comme à l’hospitalité. Ils résistent mieux à la peine, faim et souffrance que tous les autres races de la Terre du Milieu. Ils ne mesurent pas plus d’1,50 mètres et ils portent de longues barbes. Les Nains étaient réputés pour leur soif de richesses et leur avidité. Ils sont spécialisés dans l’exploitation des mines, c’est ainsi qu’ils construisent la mine de la Moria ou Khazad-dû où ils découvraient et exploitaient un minerai de haute valeur appelée Mithril. C’est à Khazad-dû que les Nains demeurent. Pendant leur quête du richesse dans les mines de la Moria, ils avaient creusé trop profond et ils découvraient l’existence d’un Balrog, qui les chasses de leur mines. C’est les gobelins désormais qui devaient propriétaire de leur domaine.

Non seulement, les nains sont de très bons artisans, créant des armes et bijoux réputées en terre du milieu, (Narsil, Gorthol, Nauglamír ou Angrist..) favorisant ainsi le commerce avec les elfes, mais les Nains sont aussi de formidables guerriers intrépides, auteurs de haut-faits d’armes comme la bataille d’Azalnubizar ou encore la bataille des larmes innombrables.

Le royaume que les Nains ont crée en Erebor a resté longtemps hors de leur porté. Pendant la quête de Bilbo et Thorin, ils traversa le Nord de la Terre du Milieu pour rejoindre la Montagne Solitaire, l’ancien royaume des Nains, longtemps occupé par le Dragon Smaug. Le dragon fut tué par Barde, seigneur de Dale. Ceci permit aux Nains de reprendre leurs trésors et territoire dans le Nord, mais hélas, le royaume perdu du Moria ne fut jamais restaurer.

Durant la Guerre de l’Anneau, un conflit entre les Elfes et les Nains put être évité grâce à une attaque de gobelins et wargs au pied de la Montagne Solitaire. Les Nains combattirent auprès les Elfes, les Hommes de Dale et des Grands Aigles. Cette bataille fut nommée la Bataille des Cinq Armées.

Dotés d’une force important malgré leur petite taille, ils ont également mauvais caractère et n’acceptent pas d’être portés ou lancer. Le langage principal chez les Nains est le Khuzdul. Les Nains vivaient longtemps, plus longtemps que les Humains, sans atteindre la vie éternelle. Toutefois, il ya certains Elfes qui croyaient que les Nains retournaient après leur mort à la Terre du Milieu et aux roches dont ils sont venus. Il est dit qu’Aulë le Constructeur qu’ils appellent Mahal plu tard, prend soin d’eux et les rassemble chez Mandos dans des cavernes séparées des autres et que jadis il avait annoncé à leurs Pères qu’à la fin des Temps Ilúvatar les bénirait et leur ferait une place par mis ses Enfants. Ainsi, ils aideraient Aulë à reconstruire Arda après la Dernière Bataille. Les Elfes disent aussi que les Sept Pères des Nains reviendront vivre parmi leurs semblables et retrouveront leurs anciens noms.


Dernière édition par le Sam 8 Sep - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:10

Les Humains:




A l'époque des Années du Soleil, au Second Printemps d'Arda, les Derniers Enfants d'Ilúvatar s'éveillèrent au pays d'Hildorien, à l'est des Terres du Milieu. Les Humains étaient venus après les Elfes. Contrairement aux Elfes, les Humains sont plus fragiles, tués plus facilement par accident ou blessure, ils vieillissent et ils meurent.

Les Eldar les appelèrent les Atani, le Second Peuple, et aussi les Hildor, les Suivants, et d'autres noms encore. Les hommes craignent les Valars plus qu'ils les ont aimés. Étant eux-mêmes trop différents des Elfes et en conflit avec le monde, ils n’arrivaient pas a comprend les intentions des Puissants. A cette époque les Elfes et les Humains étaient identiques de corps et de stature, mais les Elfes étaient plus sages, plus habiles et plus beaux. Car dans ce domaine, les hommes voulaient toujours la gloire ou la richesse. Mais il y a une chose qui les unit toutes : la capacité de dominer leur destin.

Certains Elfes comparaient les Humains à Melkor, surtout quand ils apprirent la création de trois joyaux, les Silmarils. Aux yeux des Elfes, il était évident que les Hommes chercher à maitriser le feu secret.

Melkor, consumé par le désir d'avoir les Silmarils dans sa possession, profiteras de la faiblesse des Hommes et les déstabilisaient. Il mit une ardeur plus grande à chercher comment briser l'amitié entre les Elfes et les Valar. Morgoth eut ce qu'il voulait. Les Elfes qui vivaient encore sur les Terres du Milieu disparurent peu à peu et les Humains usurpèrent la lumière du Soleil. Les Quendi errèrent, solitaires, dans les plaines et sur les îles, préférant la lumière de la lune et des étoiles, en recherche des grottes et forêts et devinrent comme l'ombre d'un souvenir. Il y eut aussi ceux qui firent voile à nouveau vers l'ouest et disparurent des Terres du Milieu.

Il y a eut un grand peuple parmi lesquels les Humains se distingua des autres. A l'aube de ces années, les Elfes et les Humains étaient alliés et se tenaient pour frères : il y eut des Humains pour acquérir la sagesse des Elfes et devenir de grands capitaines chez les Noldor. Eärendil, avec Elwing et leur fils Elrond, les descendants des Elfes et des Humains mêlés, auront toute leur part de la gloire et de la beauté des Elfes, et de leur destin. Certains se rangèrent aux côtés de Morgoth durant le Premier Age, mais il restera des fragments de l’histoire des trois maisons des Edain, restés fidèles aux Valar. Ces Edain revenant de Númenor au Deuxième Age, ils sont par la suite appelés Dúnedain.

Nul ne connaissait le sort des Humains après la mort, mais il est dit que peut-être que le sort des hommes après la mort n'est pas dans la main des Valar, qu'il ne fut pas même prédit par la Musique des Ainur.


Dernière édition par le Sam 8 Sep - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:16

Les Hobbits:




Les Hobbits sont un peuple effacé mais très ancien, qui fut plus nombreux dans l'ancien temps que de nos jours, car ils aiment la paix, la tranquillité et une terre bien cultivée : une campagne bien ordonnée et bien mise en valeur était leur retraite favorite. ils ne comprennent ni ne comprenaient, et ils n'aiment pas davantage les machines dont la complication dépasse celle d'un soufflet de forge, d'un moulin à eau ou d'un métier à tisser manuel, encore qu'ils fussent habiles au maniement des outils. Même dans l'ancien temps, ils se méfiante des "Grandes Gens", comme ils nous appelaient, et à présent où ils nous évitent avec effroi, il devient de plus en plus difficile de les trouver. Ils sont néanmoins agiles et habiles dans leur geste.

Les Hobbits ont l'oreille fine et l'oeil vif. Ils ont toujours eu l'art de disparaître vivement et en silence quand des Grandes Genq qu'ils ne veulent pas rencontrer viennent par hasard de leur côté, et cet art, ils l'ont développé au point qu'aux Hommes il pourrait paraitre magique. Mais les Hobbits n'ont en fait jamais étudié de magie d'aucune sorte, et leur caractère insaisissable est dû uniquement à une habileté professionnelle que l'hérédite et la pratique, ainsi qu'une amitié intime avec la terre, ont rendu inimitable pour les races plus grandes et plus lourdes.

Les Hobbits sont de petits gens, plus petits que les Nains : moins gros et moins trapus. Leur taille est variable et va de 60cm à 1 m 20 selon notre mesure. Aujourd'hui, Ils atteignent rarement 90 cm, mais ils ont diminué, disent-ils, et dans l'ancien temps ils étaient plus grands. Selon le Livre Rouge, Bandobras Touque (Le taureau mugissant), fils d'Isengrin II, mesurait 1m 40 et il était capable de monter à cheval. Dans toutes les annales hobbits, il fut dépassé que par deux personnages célèbres de l'ancien temps, Maîtres Peregrin Touque et Meriadoc Brandebouc.

Ils étaient, du temps de leur paix et de leur prospérité, de joyeuses gens. Ils se vêtaient de couleurs vives et affectionnaient particulièrement le jaune et le vert, mais ils portaient rarement des chaussures, leurs pieds ayant la plante dure comme du cuir et étant revêtus d'un épais poil frisé, très semblable à leur chevelure, communément brune. Le seul métier manuel qui fût peu en honneur chez eux était-il la cordonnerie, mais ils avaient les doigts longs et habiles, et ils savaient aussi fabriquer d'autres objets utiles et agréable à l'oeil.

Les Hobbits ont une visage en règle générale plus aimable que beau : large avec les yeux brillants, les joues rouges et la bouche toute prête au rire, au manger et au boire. Et, pour ce qui était de rire, de manger et de boire, ils le faisaient bien, souvent et cordialement, car ils aimaient les simples facéties en tout temps. Ils aiment faire des fêtes en toutes occasions. Ils aiment aussi offrir des cadeaux car pour eux recevoir un cadeau est un véritable plaisir. Les hobbits aiment d'ailleurs tellement festoyer qu'il leur arrive souvent de faire 6 repas par jour.

Il en existe trois espèces distinctes qui sont :

- Les Pieds Velus : Ils sont plus brunes de peau, plus petits, plus courts, ils n'ont pas de barbe et ils préfèrent vivre dans les hautes terres et les collines. ce sont le plus nombreux des hobbits. De leur relation passée avec les Nains ils sont gardés l'habitude de vivre dans des habitations souterraines.

- Les Forts : Ils sont plus grands, plus fort, leurs mains et leurs pieds sont plus grandes et ils préfèrent vivre sur des terrains plats et aux bords des rivières. Ils sont les seuls à ne pas avoir peur de l'eau et à savoir nager. Ils quittèrent plus tard les bords de l'Anduin pour l'Eriador et s'installèrent vers la rivière Bruinen avant de remonter vers le Nord.

- Les Pâles : Plus hardis et aventureux que la moyenne, ils sont plus clairs de peau et de cheveux, ils sont plus grands et plus élancés et ils aiment vivre dans les arbres ou les terrains boisés. Les Touque ou les Brandebouc sont d'origine "Pâles".

Les Hobbits vivaient dans des maisons souterraines, dans des petites maisons sur les collines. Ils sont très habiles manuellement et fabriquent tout pour leur confort personnel. Les hobbits cultivent les quatre régions de la Comté depuis bon nombre de Siècles, satisfait d'ignorer et d'être ignorés du monde des Grandes Gens. La Terre du Milieu étant remplie d'étranges créatures les Hobbits paraissent insignifiants, n'étant pas réputés être de grands guerriers, ni compter parmi les plus sages. En fait, il est de notoriété publique que la seule passion des Hobbits est la boustifaille. Une remarque plutôt injuste, car les Hobbits s'intéresse aussi au brassage de la bière, et au fumage de l'herbe à Pipe. L'art de fumer est très prisé chez les Hobbits. Sa culture dans la Comté est attestée dans les années 1070 C.C. quand Tobold Sonnecor de Langoulet la fit pousser dans ses jardins du Quartier du Sud, district où sont toujours cultivées les meilleures espèces comme la Feuille de Langoulet, la Vieux Tobie ou l'Etoile du Sud. Aragon, Gandalf et Saroumane apprécient aussi l'herbe à pipe.

On pense que les hobbits sont originaires des hautes vallées de l'Anduin, entre Vertbois-le-Grand et les Mont Brumeux avant de franchir ceux-ci pour s'installer dans l'Est de l'Eriador. Grâce à la bienveillance d'Argelob II, roi d'Arnor, ils reçurent le territoire de la Comté, tout en restant vassaux du roi, et quittèrent pour l'essentiel l'ouest du Baranduin, sauf la ville de Bree. Après la disparition du Royaume d'Arnor, ils restèrent sur ce territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:21

Les Nazguls:




Les Nazgûls furent de grands rois humains autrefois. Pendant la guerre de l’anneau, les forgerons d’Ost-in-Edhil fabriquèrent les Anneaux du Pouvoir. Mais Sauron dirigeait leurs travaux et savait tout ce qu’ils faisaient, car il voulait s’attacher les Elfes et les tenir de près. Sauron secrètement en fit un, l’Unique, qui gouvernait tous les autres. Leur pouvoir lui était soumis entièrement et ne devait durer que tant qu’il existerait. Sauron mit dans cet Anneau beaucoup de sa force et de sa volonté, car les Anneau des Elfes avaient de grands pouvoirs.

Ainsi Sauron donneras neuf anneaux de pouvoir aux Humains, et avec eux, la promesse d'une vie et d'une puissance éternelles, car ils étaient là, comme ailleurs, les premiers à suivre ses volontés. Il pervertit aussi tous ces anneaux, d’autant plus aisément qu’il avait pris part à leur fabrication et tous furent maudits et trahirent en fin de compte ceux qui les avaient utilisés.

Ceux qui se servirent des Neufs Anneaux devinrent les Puissants de leur époque : rois sorciers et guerriers d’antan, ils gagnèrent la gloire et la richesse, mais cela se retourna contre eux. Il semblait que leur vie n’avait pas de fin mais la vie leur semblait insupportable, ils pouvaient parcourir le monde invisible à tous, même sous le soleil et voir ce qui restait invisible aux mortels, mais ils ne voyaient trop souvent que les fantômes et les illusions de Sauron.

Un par un, l’un après l’autre, selon leur force première et le bien ou le mal qui les avaient poussés au départ, ils devenaient esclaves de l’Anneau qu’ils portaient et tombaient sous l’emprise de l’Anneau Unique, celui de Sauron. Ils devenaient invisibles à jamais et pour tous, sauf pour le porteur du maître anneau, et ils entraient au royaume des ombres. C’est ainsi qu’ils furent appelés les Nazgûls, les Spectres de l’Anneau, les plus terrifiants serviteurs de l’Ennemi.

La nuit marchait avec eux, et la mort criait par leur bouche. Ils furent surnommés les Cavaliers Noirs, montés sur leurs grands coursiers aux yeux de braise. Ils sont armés d’épées d’acier et de feu, de masses et de dagues trempées dans du poison mortel. Leur haleine fétide remplit la terre du désespoir et de terreur ceux qui la respirent.

Les Nazgûls ne pouvaient pas être tués par des armes de mortelles, à l’exception de celles que les Elfes fabriquent. Tous ceux qui les touchent sont destinés à mourir. Après la mort de leurs chevaux dans le Gué de Bruinen, les Nazgûls se trouvèrent de nouvelles montures, provenant des entrailles du Mordor, inspirant la terreur à la seule vue de leur ombre. Ils sont menés par le Roi Sorcier, ancien seigneur d’Angmar, dont il est dit qu’aucun Homme vivant ne peut le tuer. Les Nazgûls sont commandés par leur maître Sauron. Dans le Retour de Roi, leur tâche est de trouver l’anneau unique.
Sans visage et sans corps, ils sont devenus des fantômes terrifiants, dissimulés sous des tenus noires et portant des armures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:22

Les Magiciens:




Les magiciens sont des mages puissants qui encombrent les légendes plus tard. Les Mages ont appartenu exclusivement au Troisième Age du monde ; et après s’en furent. Nul ne devait découvrir quelle était leur véritable nature et d’où ils venaient.

Au début les hommes qu’ils fréquentèrent les prirent pour des Hommes, mais qui avaient acquis, lors des études secrètes et patientes, tout l’art et le savoir. Ils survinrent en la Terre du Milieu vers l’année 1000 du Troisième Age, mais longtemps, ils allèrent vêtus comme la plupart des mortels, et on voyait simplement des Hommes âgés encore robuste qui aimèrent voyager et erreraient. Ils se familiarisant avec la Terre du Milieu et tous ce qui y vivaient sans rien révéler de leurs pouvoirs surnaturel.

A cette époque, les Hommes ne les voyaient que rarement, et leur prêtaient guère attention. Mais lorsque resurgit l’ombre de Sauron et qu’elle gagna de toutes parts, ils se firent plus actifs, et s’efforcèrent sans cesse de contrer la croissance de l’Ombre, et d’inciter les Elfes et les Hommes à s’éveiller au péril. C’est ainsi commencera la rumeur de leurs allées et venues et de leurs interventions en plusieurs affaires. Les Hommes remarquèrent qu’ils ne mouraient point, mais vivent tels qu’ils étaient apparus dans le monde, alors que la mort fourcher les pères et les fils des Hommes.

Les Hommes commencèrent à les craindre, malgré l’amour et amitié qu’ils portaient à leur égard, les tenant pour des êtres de même race que les Elfes. Il est dit que les Istari venaient de l’Extrême-Occident, au-delà des Mers, bien que cela fût su, et de longue date, par Cirdan, Gardien du Troisième Anneau et Maître des Havres Gris, qui les avaient vus prendre pied sur le rivage des pays de l’Ouest. Ils sont connus comme les Émissaires des Valar, envoyée par les Seigneurs d’Occident dans leur haute sollicitude pour les destinées de la Terre du Milieu. Lorsque l’ombre de Sauron se ranima dans la Terre du Milieu, Les Seigneurs d’Occident eurent recours à ce moyen pour lei résister.

Les magiciens sont sujets aux peurs et douleurs et aux fatigues de la terre, capables de souffrir de faim et la soif, et même la mort. Mais telle était leur force d’âme, qu’ils ne moururent jamais, et subirent seulement le vieillissement, alimenter par les peines et les soucis de leurs longues années de service. Toutefois, les magiciens sont interdits de se révéler en majesté ou de chercher à dominer les Hommes et des Elfes par ostentation de pouvoir. Ils venaient parmi les hommes de la Terre du Milieu sous des dehors de faiblesse et d’humilité pour conseiller et encourager les Hommes et les Elfes à faire du bien, et chercher à unir tous les êtres de la Terre du Milieu.

De cet ordre, on ignore le nombre, mais cinq de leurs chefs furent envoyés au Nord de la Terre du Milieu, où l’espoir était le plus vivace. Le premier qui arriva avait une grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et le voix très suave. Les Elfes et les Hommes le tinrent comme le chef de son Ordre. Les autres vinrent plus tard, deux vêtus de bleu outremer, et un qui portait un habit couleur de terre, et le dernier qui paraître le moins considérables de tous, plus minus que les autres et un aspect plus âgé, et il avait les cheveux gris et vêtu en grise, et il s’appuyait sur un bâton. Ce dernier rencontra Cirdan aux Havres Gris qui l’accueillit avec révérence, et lui remit le Troisième Anneau magique, Narya le Rouge. Le Gris Messager prit l’Anneau, et gardera la secrète pour lui seul.

Le Blanc Messager fut connu sous le nom de Curunir, Maître des Stratagèmes, parmi les Elfes; et dans le langage des Hommes du Nord, sous le nom de Saruman. On n’apprendra pas grand-chose sur les Deux Messagers Bleus car ils n’avaient point des autres noms hors Ithryn Luin, « Les Mages Bleus », car ils se rendirent à l’Est de la Terre du Milieu en compagnie de Curunir, mais revinrent jamais. On ignore s’ils restèrent dans l’Est pour accomplir le tâche qui leur avait été confiée ou s’ils sont mort. Certains pensent qu’ils se sont succombé aux machinations de Sauron et furent réduits en servitude par lui. Ces éventualités sont toutes plausibles car les Istari ayant pris un corps d’homme, pouvaient faillir dans leurs grands desseins, et recherchant le pouvoir de faire le bien, le perde de vue et faire le mal.

De tous les Istari, un seul resta fidèle, ce fut le dernier venu. Car Radagast, le quatrième se prit d’amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui habité en Terre du Milieu. Il quittera la compagnie des Elfes et des Hommes pour passer ses jours parmi les créatures sauvages. Curunir Lân, Saruman le Blanc trahit sa haute mission et se rejoindre au force du mal. Il se fit plein d’arrogance et avide de pouvoir, et chercha à imposer sa propre volonté par la force et à évincer Sauron. Il fut pris dans les rets le plus profond de cet esprit ténébreux, encore plus puissant que lui.

Les Elfes nommèrent le dernier venu Mithrandir, le Pèlerin Gris, car il était toujours par monts et par vaux, et ne cessait jamais d’apporter du secours à tous en temps de besoin. Il avait un esprit chaleureux et curieux de toutes choses.

Chaque magicien à sa propre couleur et catégorie. Le plus haut est le blanc dans leur ordre et gris le prochain niveau dans la puissance et la sagesse. Ils possèdent de grands pouvoirs du corps et esprit et utilisent des bâtons magique comme moyen de conduire leur volonté et puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:23

Les Orcs/Huruk-hais:




l est dit que l'invention des orques fut les pires méfaits de Melkor, mais la création des uruk-hai fut l'un des plus horribles méfaits de Sauron. Nul savent par quelle méthode les uruk-hai ont étaient crée, mais ils s'avérèrent adaptés à ses objectifs malfaisants. C'est ainsi qu'ils se multiplièrent et se mêlèrent aux orques inférieurs comme leurs capitaines et formèrent leurs propres légions. Les uruk-hai étaient fiers de leurs prouesses au combat.

Pendant la troisième âge, cette nouvelle race d'orques soldats sortit de Mordor. Ils avaient des yeux de lynx, la peau noir et le sang noir. Ils étaient presque aussi grands que les hommes et ne craignaient pas la lumière. Les uruk-hai étaient bien plus forts et plus endurants que les orques, vaillant en combat.

Pour les combats, les uruk-hai préféraient être vêtus d'armures ou de cottes de maille noires. Ils maniaient de longues épées et des lances et portaient des boucliers orné de l'oeil de Sauron.

Les uruk-hai ne craignaient pas la lumière et peuvent courir des longues distances. Leur langue principal est le noir parler. Avec la fin de la guerre et la chute de Mordor, les uruk-hai furent tous emportés, et une fois Sauron parti, ils errèrent sans maître, comme les autres orques et monstres maléfiques. Ils étaient forcés de se cacher en des lieux secret après la victoire des hommes, un lieux où ils se nourrissaient les uns des autres par manque de nouriture.


Dernière édition par le Sam 8 Sep - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:26

Les Ents:




Les Ents, les Gardiens d'Arbres sont les bergers de la forêt. Ils forment un véritable peuple bien qu'ils soient assez peu nombreux. Leur forme est semblable à celle d'un Troll, de haute taille, quatorze pieds au moins, très robuste, avec une haute tête et presque pas de cou. Leur peau sont faites d'une fine écorce verte et grise. Les Ents sont peut-être supérieurs aux Elfes et aux Hommes. Ils ne soucient pas de leur propre personne, ils ont une très longue longévité et gardent l'esprit fixé plus durablement sur les choses. Les Ents sont très réfléchis et assez lents, car le temps est pour eux une donnée assez relative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:29

Les Balrogs:



Pour le moment pas encore disponibles!!!!




Au commencement d'Arda, les Balrogs étaient des Maiar du feu qui furent convertis par Melkor, le Prince de la Nuit. Déchu de sa splendeur, son arrogance se tourna vers la corruption et au mépris de tout ce qui n’appartenait pas à lui, esprit cruel et stérile. Suite à la rébellion de Melkor, sa réputation attira à lui certains Maiar qui restèrent avec lui et qui plus tard devaient les serviteurs de Melkor dans les Ténèbres, et d’autres avaient pris à son service de corruption au mensonge, à des présents perfides. Les plus redoutables de ces esprits étaient les Valaraukar, les fléaux dévastateurs qu’on appelle sur la Terre du Milieu, Les Démons de la Peur : les Balrogs.

Les Balrogs furent les serviteurs de Morgoth les plus puissants et les plus terrifiants après Sauron. Ils prirent l’apparence de formes ténébreuses et horribles. Ils brulaient comme des flammes enveloppées de feu et d’obscurité, munis d’une grande épée et de fouets de feu.

On ne sait pas grand choses sur les Balrogs, mais on sait que dans le monde de Tolkien, ils étaient rassemblés dans Utummo, l’ancienne forteresse de Morgoth. Quand les Valar prirent la forteresse de Melkor, celle-ci fut détruite et beaucoup de Balrogs furent tués. Les Balrogs qui réussirent à échapper à la mort se réfugièrent à Angband et à l’est de la Terre du Milieu. C’est de là qu’ils allèrent à la rescousse de leur Maître Melkor quand celui-ci tomba dans un piège tendu par Ungoliant lorsque celle-ci voulut lui prendre les Silmarils.

Le première rencontre entre les Balrogs et les Elfes se fit durant la Bataille sous les Étoiles (Dagor-Nuin-Giliath), là où Fëanor fut tué par Gothmog, le Seigneur des Balrogs. La plus grande de leur victoire fut celle de la destruction de Gondolin, où ils massacrèrent les Elfes, toujours sous les ordres de leur Seigneur Gothmog. Un Balrog fut tué plu tard par un elfe appelé Glorfindel.

Les Balrogs furent présents sur presque tous les champs de bataille des Guerres de Beleriand, mais il furent tous anéantis lors de la Grande Bataille. Cependant les rares survivants se dispersèrent et s’enterrèrent dans les profondeurs de la Terre du milieu.

Durant le Troisième Age, les Nains firent une découverte qui causa leur perte. En recherchant du Mithril, ils creusèrent trop profondément les mines de la Moria. Ils réveillèrent un Balrog et furent ainsi chassés de ces mines. Le Balrog tua le roi Durin VI puis le roi Nain.

Ce Balrog fut tué par Gandalf durant la Guerre de l’Anneau, quand celui-ci le défia, et tout deux se livrèrent un terrible combat dans les profondeur de la Moria à Zirak-Zigil, le plus haut sommet des monts Brumeux, où ils s'entretuèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephaystion
Fondateur/Roi du Rhûn
Fondateur/Roi du Rhûn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Royaume/Cité : Rhûn/ Dorwinion
Armes : épée forgée, dague et arc avec carquois
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Amour:: personne
Troupes:

MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   Sam 8 Sep - 22:32

Les Aigles:



Pour le moment pas encore disponibles!!!!


Les aigles furent créées par deux Valar puissants : Manwë, le seigneur des airs, et Yavanna, la reine de la terre. Les aigles comptaient parmi les plus sages et les plus anciennes races. Ils étaient connus comme les créatures ailées les plus nobles d'Arda et furent créées avant l'éveil des elfes. Ces oiseaux devineraient des messagers et des serviteurs de Manwë. Ils étaient les yeux de Manwë et, tels des éclairs ils sillonnaient l'azur dans le monde entier.

Les aigles puissants vivaient à Beleriand pendant le premier âge du soleil, et ils nichaient au sommet des Crisaegrim. Leur seigneur, Thorondor, était le plus grand et le plus vaillant de tous les aigles (55 mètres de largeur environ). Il fut le plus grand et le plus majestueux de tous les aigles, et sa vitesse dépassait celle du vent le plus rapide. Il sauva le Noldo Maedhros, qui était garder prisonnier sur un sommet du Thangorodrim.

Ca fut lui qui rapporta également d'Angband le corps du roi Fingolfin, après il marqua le visage de Morgoth avec ses serres. Thorondor sauva Beren et Luthien d'Angband lors de la quête du Silmaril. Pendant de nombreux siècles, les aigles avaient gardé Gondolin caché des Noldor. Jusqu'au moment où le Gondolin tomba, victime d'une trahison.

Les aigles étaient renommés pour leurs exploits dans la guerre des Joyaux surtout lors des guerres de Beleriand. C'est ainsi que Thorondor et ceux de son espèce se couvrirent de gloires dans la Guerre de la Colère. Les aigles remporta la victoire pendant la Grande Bataille, y compris leur combat avec les plus terribles des calamités - les dragons du feu ailés.

Au troisième âge, le seigneur des vents était Gwahir; il régnait sur les aigles de la Terre du milieu. Il était le plus grand aigle de son époque; bien qu'il n'atteignant pas la taille de Thorondor, son ancêtre, il était, au troisième âge, la plus grande créature ailée de son époque.

Le peuple de Gwahir nichait au sommet des monts Brumeux, et, étaient féroce et très redouté par les puissances sombres. Il est dit que Gwahir, avec son frère Landroval et Meneldor combattait souvent avec la légion des aigles, et ils accomplirent de nombreux exploits. Ils combattirent les orques de Dol Guldur et de Mordor dans la Batailles des Cinq Armées, après avoir contribuer à la mort du dragon d'Erebor. Pendant la quête de l'anneau, ils sauvèrent le mage Gandalf et les hobbits, et participèrent aussi à la dernière bataille de la guerre de l'Anneau devant la porte noire de Mordor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: /~~/ Les Races! /~~/   

Revenir en haut Aller en bas
 
/~~/ Les Races! /~~/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES RACES DISPARUES
» Les races One Piecéennes [spoil]
» Les races jouables
» ? Les races ?
» Races et classes de personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Middle-Earth :: Avant Jeu :: Règlement-
Sauter vers: